QUATRIÈME JOURNÉE DE TRAVAIL AVEC L'ÉQUIPE

Poursuite des explorations corporelles avec un travail sur l’espace : comment, dans un espace scénique de 3 mètres d’ouverture sur 2 mètres de profondeur, se donner la sensation d’un univers sans limite.

 

Lucile réalise les premiers clichés.

 

Jérémie nous fait entendre les premières moutures de ses propositions sonores. Nous tentons de répondre aux différentes questions posées par ses sons. Doit-on fuir le réalisme ? Quels rythmes et quels types de textures sonores nous pouvons exploiter ?

 

 

Enfin une démarche qui me semble primordiale, celle de l’interpénétration des différents arts que l’on sollicite. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0